Sélectionner une page

Dimanche 18 août, à 16h

Malmundarium

Cour intérieure de l’abbaye de Malmedy

Entrée : 15€  /  Prévente : 12€

Gratuit – de 18 ans

Info et réservation 0498/54 24 83

Valère Burnon a 20 ans et est originaire de Marche-en-Famenne (Belgique). Il vient de finir son cycle de bachelier au Conservatoire Royal de Liège où il a pu étudier auprès de Marie-Paule Cornia, Jean Schils, François Thiry et Étienne Rappe. Il intègre dès lors depuis cette année la Hochschule für Musik und Tanz de Cologne en tant qu’élève Erasmus avec comme professeur Florence Millet.

L’année 2019 a été ouverte avec splendeur. Grâce à une sélection de solistes réussie au sein de la Hochschule, il a pu se produire avec l’orchestre universitaire à la Historische Stadthalle de Wuppertal le 1er mai sous la direction de Hildegard Schön avec le 1er concerto pour piano de Rachmaninov. Une semaine après cette sélection, il a reçu le deuxième prix du concours Karl-Robert Kreiten à Cologne. En mars, il a remporté le premier prix du prestigieux concours international de piano à Épinal (France).

De nombreux engagements suivent dès lors en France, en Belgique et en Allemagne, comme le 7 mai à la Philharmonie de Cologne dans le cadre du 8Brücken-Festival, ou à la Tonhalle de Düsseldorf le 28 septembre 2019 avec le Concertino de Władysław Szpilman, sous la direction de Christian Ludwig. Par ailleurs, Valère enregistrera son premier CD en collaboration avec le compositeur belge Luc Baiwir dans le courant du mois de septembre ; ce CD comportera des œuvres de Claude Debussy, Sergei Protopopov et Sergei Prokofiev.

Valère a commencé la musique avec le violon dès 6 ans et c’est à 7 ans qu’il commence le piano auprès d’Émilie Chenoy. Cette dernière le mettra rapidement en contact avec Marie-Paule Cornia qui le suivra plus particulièrement dans le cadre du Conservatoire de Huy puis du Conservatoire Royal de Liège.

Ayant terminé son cycle de violon en académie auprès de Valérie Cantella au Conservatoire de Ciney, Valère intègre en tant que violoniste divers orchestres amateurs, comme l’Orchestre Terra Nova à Namur, sous la direction d’Étienne Rappe, ou l’Orchestre Symphonique des Étudiants de Louvain-la-Neuve (OSEL), sous la baguette de Philippe Gérard, avec lequel il a pu partir notamment en tournée en Italie en 2017.

Par ailleurs, Valère forme depuis 2017 le Duo Ravello avec la flûtiste Elodie Lambert, diplômée du Conservatoire Royal de Liège, où le duo a pris forme. Médaillés d’argent au Concours de l’UGDA de Luxembourg, les deux musiciens forment un programme éclectique et se sont notamment produits à la Salle Philharmonique de Liège et au festival du Royal Juillet Musical de Saint-Hubert. En juin 2019, ils participeront également au Festival International de musique Universitaire (FIMU) à Belfort.

Valère s’est présenté à plusieurs concours de piano de renommée en Belgique et, plus récemment, à l’étranger :

# en avril 2012 , il reçut le second prix au concours « Cavatine » de Namur ainsi que le second prix ex-aequo au Concours de Piano de Liège (en catégorie B) ;

# en 2013, le premier prix au concours « Breughel » à Bruxelles ainsi que le second prix au Concours « Classissimo » à Bruxelles ;

# en 2014, le premier prix au Concours « Andrée Charlier » à Charleroi ;

# en 2015, le premier prix au Concours de Visé, permettant ainsi au Conservatoire de Huy

de remporter un piano droit de travail, ainsi que le troisième prix ex-aequo concours international à Brest en catégorie Chopin ;

# en 2016, le premier prix au Concours de Piano de Liège (en catégorie C) ;

# en 2017, le troisième prix au Concours International « Merci, Maestro ! » de Bruxelles;

# en 2018, le deuxième prix au Concours International « Triomphe de l’Art » de Bruxelles et le deuxième prix au concours inter-conservatoires belges francophones « Classic Academy » à Liège et se produit à cette occasion avec le prestigieux Orchestre Philharmonique Royal de Liège (OPRL), ce dernier lui attribuant le second prix de la compétition ;

# en 2019, le second prix au concours Karl-Robert Kreiten à Cologne, le prix au Steinway & Sons Förderpreis de Düsseldorf ainsi que le premier prix au prestigieux Concours International de piano d’Épinal.

Outre les concours, Valère a également participé à de nombreuses masterclasses avec des pianistes renommés tels que Victor Chestopal, Jean-Bernard Pommier, Florence Millet, Yury Martynov, Stephen Kovacevich, Rena Shereshevskaya, Claudio Martinez-Mehner, Alexander Lonquich, Bernd Goetzke ou encore Nikolai Lugansky.

 

1ère partie :

C. Debussy, Suite « pour le piano »

– Prélude

– Sarabande

– Toccata

C. Debussy, Cinq préludes

– Les sons et les parfums tournent dans l’air du soir …

– Ce qu’a vu le vent d’ouest …

– La cathédrale engloutie …

– La terrasse des audiences au clair de lune …

– Feux d’artifice …

C. Debussy, L’isle joyeuse

2ème partie :

J. Brahms, Sonate nº3 en fa mineur op. 5

– Allegro maestoso

– Andante espressivo

– Scherzo : Allegro energico

– Intermezzo : Andante molto

– Finale : Allegro moderato ma rubato