Sélectionner une page

Samedi 17 août, à 20h

 

Malmundarium
Cour intérieure de l’abbaye de Malmedy

Entrée : 18€  /  Prévente : 15€
Gratuit – de 18 ans

« Rire avec Charlie »

« Rire avec Charlie », Charlie Chaplin bien sûr ! C’est une fête, une symphonie instantanée, puissante et belle, une convocation de talents rares qui va mettre tout le monde d’accord et pour longtemps. C’est la rencontre de Samson Schmit avec deux musiciens liégeois exceptionnels : Johan Dupont et Joachim Iannello. Dans la galaxie Schmit, Samson signe avec insolence la nouvelle histoire de la guitare manouche. Lyrisme, charme, puissance, inventivité, souplesse. Générosité. Tout y est, avec le son profond, le bending précis et la rythmique imparable. Ajoutez la virtuosité râpeuse et cuivrée du violon de Joachim, le génie swing et créatif de Johan Dupont et vous obtenez un cocktail de grande musique qui ne se cantonne nulle part. On accoste même la nouvelle rhapsodie, la bossa, le nu-jazz, l’Andalousie. Servi par des compositions qui sonnent comme des standards, on se dit en aparté que l’on est verni par cette grâce offerte, sans chichi.

Samson Schmit, guitariste (né en 1979)
Pas facile de se faire un prénom quand on s’appelle Schmitt et qu’on est le fils de Dorado. Pari pourtant réussi brillamment par le jeune Samson, en deux disques et de nombreux concerts. Avec un talent qui ne s’est pas démenti au fil des ans, le guitariste de Lorraine s’est révélé être non seulement un excellent représentant du "style de l’est" (écoutez sa Première valse…) et un redoutable bretteur de la six-cordes, mais aussi un excellent compositeur de petites merveilles du style…. Samson Schmitt est né le 20 septembre 1979 à Creutzwald en Lorraine. Il apprend la guitare avec son père

Dorado. Il commence à jouer en public à l’âge de 12 ans au Festival International de Jazz de Munich (en Allemagne). De 1990 à 1999, il joue avec le Dorado SCHMITT Quintet, le groupe Kakiweiss (guitares rythmiques) et avec Hono et Gino Reinhardt. En 2000 et 2001 il fait partie des groupes d’Alexandre Cavalière, Tchavolo Schmitt, Pouro Sinto, Angelo Debarre, Jimmy Rosenberg et enfin son propre groupe Samson Schmitt Quartet. Il a alors l'occasion de jouer dans plusieurs festivals européens. 2002 : Samson sort un premier CD sur le Label EMD, Djeske, avec Timbo Mehrstein au violon et son père Dorado Schmitt en guest. Il commence aussi à jouer régulièrement à la « semaine Django » du Birdland de New-York avec Dorado et Angélo Debarre. Il a alors l’occasion de jammer aves James Carter et Paquito D’Rivera. Un DVD est enregistré en 2004. 2003-2006 : il continue à se produire dans le monde (USA, Japon, Europe) avec son Gypsy Jazz Band ou au côté de son père. En 2005, il fait partie des « Enfants de Django » avec Yorgui Loeffler et Mike Reinhardt… un live sera enregistré au jazz club Le Méridien. 2006 : il enregistre son second disque Alicia, toujours avec Timbo Mehrstein…

Joachim Iannello, né à Liège le 5 août 1990, commence le violon à l’âge de 7 ans à l’académie de Chênée, où il obtiendra son diplôme de fin de cursus englobant également le solfège et la musique de chambre. C’est à l’âge de 15 ans qu’il découvre le jazz et l’improvisation auprès de Daniel Willem avec qui il gardera contact par la suite. A la fin de ses études secondaires, il entre au Conservatoire Royal de musique de Liège dans les classes d’Izumi Okubo et Richard Pieta. Il perfectionne actuellement sa formation classique chez ce dernier.Avec le groupe de Jazz manouche « Les Escargots du dimanche », il se produit essentiellement sur la scène Jazz, et a participé à plusieurs festivals internationaux tels que le Festival international de Jazz à Liège, Festival Django Reinhardt à Liberchies, Festival de Jazz de Gouvy, Festival de Jazz d’Eben-Emael, Gaume Jazz festival, Festival Jazzenede, etc… Curieux et ouvert à tous les horizons musicaux, il intègre également d’autres formations telles que : Music 4 a While, 3J trio, Shantaram , les Swing barons,Daniel Willem Quintet, Orchestre Vivo, ….

Johan Dupont commence le piano à l’âge de 4 ans. Parallèlement à une formation classique au Conservatoire de Liège, il fréquente aussi la classe d’improvisation de Garett List et suit les cours du pianiste Eric Legnini à la section Jazz du Conservatoire Royal de Bruxelles. Pianiste, mais aussi trompettiste et accordéoniste, Johan Dupont se produit aujourd’hui régulièrement dans des styles musicaux variés, allant de la musique classique au jazz, en passant par la variété, la musique de théâtre ou encore l’accompagnement de films muets. Il fait partie de plusieurs groupes musicaux (Big Noise, les Swing Barons), qui lui donnent l’occasion de participer à de nombreuses manifestations : Festival de Jazz de Liège, Francofolies de Spa, Gaume Jazz Festival, Festivals des Arts de la rue de Chassepierre, Fêtes de Wallonie ou encore Festival Juillet musical de Saint Hubert…